Frequently asked questions regarding motorbike tours in Vietnam

Question 1 : Is a guide needed ?

Yes, a guide is needed. We do not create motorbike tours without any guide. The pleasure of riding a motorbike through Vietnam goes along with the discovery of the culture, by meeting and communicating with local people. Vietnamese people in town barely speak English, and even less French. In the countryside, you will have even more problems to communicate.
That is why, to learn about the History, the culture, also for your safety and simply to be able to find the way to the homestays in villages, a guide is essential.

Question 2 : Experience needed

We usually have bikers who just know the asphalt of the cities. It is not a problem, we adapt the itinerary or the time needed on specific roads according to the needs and wishes of the travellers. It is not a competition, what we offer are rides with different levels of technics. However, we do not create dirt bike trips.

Our tours are cultural trips in which motorbike is just the mean of transport (a pleasant one of course!).

Question 3 : How to drive in Vietnam ?

The driving in Vietnam is clearly special : honk to prevent people that you are overtaking them, slaloming to drive

La conduite au Vietnam est certes particulière : conduite au klaxon pour prévenir que l’on double ou que l’on veut la priorité, un peu de slalom pour éviter les conducteurs qui regardent les magasins ou téléphonent en conduisant, règle du plus gros qui a la priorité, pas mal de vie au bord des routes et donc d’obstacles potentiels. Il faut donc être à 100% attentif à tout moment. En contrepartie, en ville la vitesse moyenne est de 30 km/h, et à la campagne entre 60 et 80, ce qui laisse le temps d’anticiper; et les autres véhiculent ne font pas pression pour rouler vite, comme en Europe, ce qui permet de conduire détendu.

L’état des routes est variable, il peut y avoir nids de poule, graviers, travaux, mais de manière générale en bon état.
La règle de base est donc de conduire tranquillement et prudemment.

Question 4 : Combien de temps de conduite par jour ?

Le temps passé sur la moto peut varier selon vos souhaits. En moyenne pour une étape normale il faut compter une journée de 8h, soit environ 4-5 heures sur la moto et le reste pauses ou visites.
Pour les kilomètres cela pourrait donc faire environ 150 km, mais on ne roule pas à la même vitesse en plaine ou dans les cols.

Question 5 : Flexibilité itinéraire et dates

Hormis le séjour présenté en petit groupe, tous les autres séjours ne sont que des suggestions d’itinéraire. Nos tours sont 100% personnalisables autant pour l’itinéraire, la durée, les dates de réalisation, les motos, le choix des logements et de la pension.

Question 6 : La meilleure saison pour partir ?

L’automne, la fin d’hiver et le début de printemps sont les meilleurs périodes pour rouler. Beaux paysages et l’on évite les fortes chaleurs.

L’automne particulièrement, lors de la période des moissons en montagne de septembre à mi-octobre, est idéale.

Viennent ensuite, l’hiver, janvier et février, qui offre de bonnes conditions, sans pluies, avec des températures basses voir froides, mais où les paysages sont moins grandioses; puis l’été, juillet août et début septembre, avec au contraire une végétation à son paroxysme mais avec quelques pluies d’1 heure dans la journée (pas forcement tous les jours), et des températures parfois un peu chaudes.

Enfin, la fin du printemps, fin mai et juin, avec de fortes chaleurs pouvant atteindre 40 degrés, où dans ces conditions, malgré des paysages intéressant, les conditions sont plus éprouvantes.

Question 7 : Quel confort dans les hébergements à la campagne ?

En dehors de la capitale et des villes très touristiques, il y a peu de choix d’hébergements. Les hôtels n’ont souvent pas d’étoiles et bien que nous choisissions les plus propres et confortables nous ne pouvons garantir la propreté à 100%.

Nous privilégions d’ailleurs les hébergements chez l’habitant, pour les rencontres, l’ambiance chaleureuse. Ces hébergements sont bien souvent des maisons sur pilotis à chambre commune, plus propres que les petits hôtels de campagne, car c’est réellement le logement de la famille. Depuis quelques années, ces hébergements chez l’habitant se sont adaptés à l’accueil d’étrangers et les sanitaires comportent presque toujours toilettes avec siège et douches avec chauffe eau électrique.

Pour plus d’informations voir le lien suivant : http://www.ruesdasie.com/experiences-de-voyage/rencontres-culture/voyage-solidaire-vietnam-nuit-chez-habitant

Question 8 : Transport des bagages et consigne

Durant votre séjour à moto, vous portez généralement vous-même vos bagages, dans des sacoches cheval, ou dans un sac harnaché sur le porte bagage. Il faut donc prévoir votre garde robe au mieux. Les sacoches font environ 30 litres, plus un sac par dessus, cela vous laisse quand même de la marge.

Vous pourrez également laisser le surplus de bagages pour le reste de votre voyage au Vietnam à notre agence ou bien à la consigne de votre hôtel (tous les hôtels ont une consigne gratuite).

Pour les groupes plus important, ou bien même si vous en faites la demande, nous pouvons ajouter une voiture qui se chargera d’emmener les bagages d’étapes en étapes. Bien sûr c’est un coût supplémentaire.

Question 9 : Matériel prêté / Equipement

Nous vous recommandons de porter les protections nécessaires à tout périple en 2 roues. Nous pouvons vous prêter des vestes d’hiver, et quelques vestes d’été type maille MESH. Nous consulter pour les tailles.

Nous pouvons aussi vous fournir des casques principalement type JET dans les tailles standard, S, M, L.

Les vêtements de pluie sont fournis, ainsi qu’un sac étanche pour protéger votre matériel ou vêtements sensibles.

Il peut être judicieux d’emmener votre propre équipement, qui vous ira mieux et dont vous connaissez le niveau de sécurité.

Question 10 : Permis de conduire

Même si les autorités locales ont tendance à fermer les yeux sur la conduite des étrangers, le permis de conduire vietnamien était obligatoire pour la conduite des étrangers au Vietnam via une traduction de permis qui nécessitait d’arriver sur place quelques jours avant son séjour à moto.

Depuis le mois de janvier 2015, le permis international est officiellement reconnu par les autorités locales : https://treaties.un.org/Pages/ViewDetailsIII.aspx?src=TREATY&mtdsg_no=XI-B-19&chapter=11&Temp=mtdsg3&lang=fr
Munissez-vous donc de votre permis original et de votre permis international.

Pour l’obtention d’un permis international : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F11534.xhtml#OuSAd

Question 11 : Assurance

Pour un voyage au Vietnam avec notre agence il est nécessaire d’avoir une assurance rapatriement, et que votre assurance vous couvre pour la pratique de la moto dans le pays où vous voyagez.

Prendre une assurance locale est compliquée ne serait-ce que par la barrière de la langue, et surtout les compensations offertes sont minimes.

Reportez-vous aux conditions générales de vente pour plus de détail :

Question 12 : Visa

Un visa pour le Vietnam est obligatoire. De même votre passeport doit être valide 6 mois après le retour de voyage.
Vous pouvez demander un visa auprès de l’ambassade du Vietnam à Paris ou via certains organismes en ligne.

Le plus simple étant l’obtention d’un visa à l’aéroport d’arrivée, 2 fois moins cher et moins compliqué à obtenir, via une lettre d’invitation que les agences de voyage locales comme la notre peuvent vous fournir.

Question 13 : Règles de sécurité

Il est impératif de conduire prudemment au Vietnam, pour votre sécurité et celle des autres 2 roues, ou des villageois en bord de route. En campagne les dispensaires offrent des soins extrêmement basiques, les soins demandant une hospitalisation nécessitent un rapatriement sur la capitale.

Il faut donc rouler tranquillement, être attentif à tout moment, être à 100% de ses réflexes, être Zen pour ne pas s’énerver contre les autres usagers de la route qui n’ont pas la même conception de la conduite que vous.
En tant qu’étranger au Vietnam, vous risquez lors d’un accrochage de devoir payer un petit quelque chose même si vous n’êtes pas fautif. Laisser toujours votre guide parlementer avec les locaux ou les représentants des autorités dans toutes situations. Suivez les us et coutumes locales, vous n’êtes pas en Europe.

Le guide est le chef du tour, vous devez respectez ses décisions, suivre ses recommandations. Il est susceptible de modifier le parcours suivant la météo ou suivant votre niveau de moto.

Question 14 : Combien ça coute ?

Les prix dépendent principalement du nombre de participants, des motos choisies. Comptez en moyenne 140 usd pour un séjour de 2 pilotes en moto 250cc.

Nous consulter pour un devis.

Any other questions ?

If you dont find the answer you are looking for in the FAQ, ask your question here :

error: Content is protected !!